optimiser les 30 minutes de préparation à l'oral de français

Avant de passer devant ton examinateur le jour de l’oral de l’épreuve anticipée de français, tu disposes de 30 minutes de préparation au brouillon. Ce temps passe très vite et il est important de bien t’organiser pour réussir ton oral.

Voici 4 conseils pour optimiser les 30 minutes de préparation à l’oral du bac de français.

1) Mon premier conseil : commencer par la question de grammaire (qui compte pour 2 points)

Relève-la sur une feuille de brouillon, tu en auras à volonté !

Écris en dessous la phrase ou la partie de phrase que tu as à analyser et effectue l’analyse comme tu l’as appris en cours de français.  

Pars du plus général au plus particulier pour ne rien oublier.

Ensuite, au bout de 5 minutes, tu dois impérativement passer à l’explication linéaire, et surtout ne pas perdre de temps. Avoir une montre avec toi pendant le temps de préparation est absolument essentiel pour t’en sortir !

 

2) Mon deuxième conseil concerne l’explication linéaire.​

Je te conseille de lire le texte à commenter plusieurs fois avec un crayon en dégageant les mouvements (= parties) qui le composent.

 

Tu peux pour ces lectures rapides utiliser trois couleurs, une pour souligner les citations que tu vas relever à l’oral, une pour souligner tous les procédés littéraires que tu repères, et une dernière pour écrire dans les marges les premiers éléments d’interprétation que tu élabores.

 

Ensuite, tu peux organiser l'ensemble au brouillon en réalisant pour chaque mouvement du texte un tableau [citations], [procédés] [interprétations]. Cela doit te prendre 10 minutes maximum. N'oublie pas enfin de rédiger l'introduction et la conclusion de ton analyse linéaire (5 minutes).

 

Introduction :

  • Présentation générale : auteur, siècle, œuvre, mouvement.

  • Présentation du texte à l’étude : genre (roman, théâtre, poésie, essai), sous-genre (tragédie ou comédie par exemple), place du texte dans l’œuvre (incipit, excipit par exemple), thème principal du texte.

  • LECTURE de l’extrait, qui doit être expressive.

  • Annonce du projet de lecture.

  • Annonce du plan du texte (2 et 3 mouvements du texte auxquels tu dois donner un titre et que tu dois délimiter précisément en indiquant les vers ou les lignes.

Conclusion :

  • Réponse au projet de lecture et bilan de l’analyse de chaque mouvement du texte.

  • Ouverture : par exemple, sur un autre texte ou une autre œuvre qui se rapproche du texte étudié par sa forme ou son thème, sur une adaptation théâtrale, etc. Veille à ce que l’ouverture soit pertinente et pas trop éloigné du texte analysé.

 

3) Mon troisième conseil : utilise au mieux les feuilles de brouillon.

Je te conseille de n’utiliser que le verso de tes feuilles, ce sera plus simple ensuite lorsque tu parleras devant ton examinateur. N’oublie pas de les numéroter.

Sur ton brouillon, tu peux pour te rassurer rédiger entièrement l’introduction avec les mouvements du texte.

Il est efficace d’utiliser un recto de feuille de brouillon par mouvement du texte.

 

N’hésite pas à écrire gros, pour pouvoir te repérer facilement ensuite.

Je t’invite pour la suite de ta lecture linéaire à n’écrire que des notes. C’est très important au brouillon ne surtout pas rédiger, cela ferait perdre en naturel lors de ton passage oral et même te ferait perdre des points. Rien n’est plus désagréable pour un examinateur, que d’écouter quelqu’un lire ses notes, en n’y mettant aucun cœur. Je t’assure que l’on préférera un candidat qui bafouille deux ou trois fois, qui dit quelques fois « euh » à un autre qui ne fait aucun effort d’expression orale en lisant uniquement ses notes.

De plus, crois-en mon expérience d’examinatrice, un candidat qui lit ses notes ne tient généralement pas le temps imparti. Cela va beaucoup vite de lire ses notes, et on ne se laisse pas la liberté de rajouter des éléments auxquels on pense sur le moment pour compléter ce qu’il y a sur notre brouillon.

Tu peux enfin rédiger, comme pour l’introduction entièrement ta conclusion, si cela te rassure.

4) Mon quatrième conseil : n’oublie pas de garder au moins 5 minutes à la fin de ton temps de préparation pour préparer l’entretien.

Il faut que tu prépares la présentation de l’œuvre intégrale ou cursive que tu as choisie, et que tu anticipes quelques questions qui pourraient t’être posées. Avoir quelques notes au brouillon te permettra d’être moins déstabilisé et de répondre avec plus d'aisance et de naturel à ton examinateur. 

Se préparer au timing de l’épreuve orale de français permet de gagner en efficacité et de gagner des points facilement pour le bac !

Recherches : bac de français, épreuves anticipées de français, examen de français, oral, oral de français, épreuve orale, 30 minutes de préparation, préparation à l'oral, brouillon, lecture, lecture linéaire, analyse linéaire, commentaire linéaire, explication linéaire, question de grammaire, grammaire, entretien, oeuvre, oeuvre intégrale, lecture cursive, réussir son oral de français, gérer son stress à l'oral de français, méthode, méthodes, cours de français, cours de français en ligne, leçon de français.leçons de français, cours particulier de français, cours particuliers de français, formation français.