L'entretien sur

l'oeuvre choisie

L’entretien correspond à la deuxième partie de l’épreuve orale de français. Cette partie est notée sur 8  points.

 

On attend de toi que tu échanges avec ton examinateur au sujet d’une œuvre choisie parmi celles étudiées en cours ou les lectures cursives.

Pour préparer et réussir cet entretien oral, il est nécessaire de t’approprier personnellement l’œuvre que tu as choisie.

I. Comment réaliser une fiche de révision / fiche de lecture efficace pour préparer cet entretien ?

1) Établis la carte d’identité de l’œuvre.

 

TITRE DE l’ŒUVRE

 

NOM DE L’AUTEUR  

ANNÉE DE PARUTION

MOUVEMENT LITTÉRAIRE

CONTEXTEs CULTUREL ET HISTORIQUE

THÈMES PRINCIPAUX

SPÉCIFICITÉ DE L’ŒUVRE

RÉSUMÉ PERSONNEL

2) Développe une argumentation personnelle.

 

  • Ton expérience de lecture

Tu dois être capable d’évoquer tes impressions de lecture, tes réactions, tes émotions. Tu peux aussi évoquer ton identification (ou ton aversion) envers un personnage et expliquer pourquoi.

  • Ton jugement sur l’œuvre

Tu dois être capable de développer un point de vue personnel mélioratif ou péjoratif sur l’œuvre, en veillant toutefois à ne pas être trop catégorique.

  • Ton point de vue sur le style

Tu dois être capable d’évoquer précisément la forme du texte, si ses spécificités d’écriture t’ont marqué(e). Tu dois pouvoir relever des exemples précis de procédés littéraires.

  • Ton avis sur la réception de l’œuvre

Tu dois connaître le contexte de parution de l’œuvre et être capable de mettre en lumière l’écho que cette œuvre a à notre époque.

  • Citations / exemples précis de passages

N’hésite pas à relever et à apprendre par cœur des citations de l’œuvre pour les exploiter lors de l’entretien. On attend aussi de toi que tu évoques des passages précis de l’œuvre qui t’ont particulièrement marqué(e).

II. Comment bien répondre aux questions de ton examinateur ? 

Voici 4 conseils pour bien répondre aux questions de l’examinateur pendant l’entretien !

  • Ecouter ! Pour bien répondre, commence par écouter ! Le prof qui t'interroge attend que tu répondes avec précision à ses questions. Le risque est qu’à cause du stress, tu répondes trop rapidement et/ou à côté,  parce que tu n’as pas pris le temps de bien écouter, voire même d’écouter la question jusqu’à la fin. N’hésite pas à demander de répéter la question si tu as des doutes. Si tu le fais poliment et si tu n’abuses pas de ce joker, ton examinateur le fera sans aucun problème.

  • Ne commente pas ! Évite de qualifier la question que l’on te pose par « c’est une bonne question ». Tu n’as pas à juger de la qualité de la question du prof.

  • Pour répondre, utilise le « je » ! A l'inverse des exercices écrits où l’on te demande d’utiliser des formules neutres, on attend des réponses personnelles lors de l’entretien. Contrairement à ce que tu peux penser, ce n’est pas prétentieux, c’est au contraire une marque d’appropriation de la culture littéraire qui t’a été transmise tout au long de ta scolarité.

  • En cas d’objection de ton examinateur, ne te laisse pas déstabiliser ! Le prof en face de toi est la plupart du temps bienveillant mais il arrive qu’il marque sa désapprobation avec ton propos. Même si c’est stressant pour le candidat, garde en tête qu’il ne le fait pas pour te déstabiliser mais pour te conduire vers une autre direction, que tu dois emprunter avec le sourire au lieu de répondre avec agressivité ou de perdre tes moyens. Si tu sens le trac t’envahir, prends une grande inspiration et souffle longuement (et discrètement bien sûr !).

 

Tout va bien se passer si tu envisages l’entretien comme un échange oral fondé sur la bienveillance et la discussion !