La prise de notes

Au lycée et même souvent en fin de collège, on te demande de plus en plus fréquemment d’être capable d’écrire le cours en même temps que le prof parle.

 Ce dernier écrit de moins en moins de choses au tableau et tu dois te montrer autonome en notant le plus possible d’informations sur ta feuille ou ton cahier pour pouvoir ensuite assimiler la leçon dans de bonnes conditions.

Toutefois, il faut bien reconnaître que ce n’est pas chose aisée pour toi que d’arriver à suivre le cours tout en l’écrivant... Tu as peur de rater des informations importantes car tu n’as évidemment pas le temps d’écrire tout ce que dit le prof. Pourtant, des techniques de prise de notes existent pour parvenir à obtenir un cours propre, complet et facilement exploitable par la suite.

 C’est pourquoi je te propose ici quelques astuces pour arriver à prendre en note ton cours de manière efficace, cohérente et pertinente.

Écrire sur un cahier

1. Pourquoi utiliser les techniques de prise de notes ?

 

Le but est de gagner du temps en écrivant, sans passer à côté d’éléments importants du cours.

De surcroît, les techniques de prise de notes permettent de présenter la leçon de manière plus claire, en mettant en valeur ce qu’il faut retenir du cours. Cela va donc faciliter ton apprentissage et tes révisions.

2. Comment procéder pour une prise de notes efficace ?

 

=> Utiliser des abréviations. De nombreuses abréviations existent et tu peux les assimiler de manière à les utiliser presque de façon automatique lorsque tu prends en note le cours.

Par exemple :

  • utiliser ° à la place de –ion- dans les mots comme attention ou informations par exemple.

  • Tjrs pour toujours.

  • Ds pour dans.

  • Bcp pour beaucoup.

  • Càd pour c’est-à-dire.

  • Pdt pour pendant.

  • Tps pour temps.

  • Pq pour pourquoi.

  • Etc.

 

=> Lorsqu’il y a un mot qui revient dans un cours, tu peux indiquer une légende sur le cours.

Par exemple, lorsque tu écris une leçon sur un auteur, tu peux noter dans la marge l’initiale de l’auteur à côté de son nom complet, ce qui te permettra d’utiliser uniquement l’initiale tout au long du cours. M = Maupassant.

Tu peux reproduire ce fonctionnement pour tous les cours où il y a un mot qui revient fréquemment.

 

=> Tu peux aussi te servir de ton propre dictionnaire d’abréviations. Tu crées tes propres abréviations que tu vas utiliser tout le temps.  

=> Utiliser des symboles et des flèches pour supprimer des mots dans ta prise de notes.

Par exemple :

  • => pour marquer la conséquence.

  • <= pour marquer la cause.

  • = pour montrer l’équivalence.

  • Le = barré pour indiquer la différence.

  • Etc.

 

=> Supprimer certains mots comme les déterminants.

Par exemple :

« la comparaison accentue la beauté de la femme » => « comparaison => beauté de la femme + ».

=> Soigner la présentation. Utiliser toujours le même code couleur pour les titres, les sous-titres, le contenu. Surligner ou souligner les mots importants à retenir.

 

=> Si tu n’as pas le temps en cours, tu peux reprendre tes notes à la maison, en complétant si besoin avec celles d’un camarade.