Victor Hugo

Si tu es en classe de première, et que tu t’apprêtes à passer le bac de français à la fin de l’année, tu vas certainement travailler sur l’œuvre du célèbre Victor Hugo.

Le programme de français de la classe de première propose l’objet d’étude : la poésie du XIXe siècle au XXIe siècle, dans lequel figurent Les Contemplations, livres I à IV avec le parcours associé : les Mémoires d’une âme.

Tu dois donc connaître la biographie de Victor Hugo et le résumé des enjeux des Contemplations pour réussir l’écrit et l’oral de français du bac 2021 !

N'oublie pas aussi de regarder les biographies de Charles Baudelaire et de Guillaume Apollinaire.

 1) Quelles sont les principales étapes de la vie de Victor Hugo ?

Hugo est né au début du XIXème siècle en 1802, et il est mort en 1885 : il incarne donc le XIXème siècle. Son père, général d’empire, va jouer un rôle important en Italie et en Espagne. Il est surtout élevé par sa mère, Sophie Trébuchet. Le jeune homme publie ses premières œuvres poétiques à 20 ans. Il épouse Adèle Foucher, une amie d’enfance. Introduit dans les milieux royalistes, il anime des cénacles bientôt fréquentés par plusieurs grandes figures du romantisme. Il devient rapidement le chef de file de la nouvelle école artistique et prend une place prépondérante dans sa lutte contre les néo-classiques en publiant la préface de Cromwell en 1827 et en faisant jouer des pièces de théâtre novatrices comme Hernani dont la première représentation donne lieu à une véritable bataille en pleine comédie française en 1830.

Il est élu à l’académie française à sa troisième tentative en 1841. La célébrité d’Hugo est établie.  La mort tragique de sa fille Léopoldine l’éprouve cruellement le 4 septembre 1843. Il se réfugie dans l’écriture et la politique. Conservateur, il devient député après la révolution de 1848 ; son opposition au coup d’état de Louis Napoléon Bonaparte en 1851, le contraint à s’exiler en Belgique puis dans les îles anglo-normandes Jersey et Guernesey de 1852 à 1869. Il lance alors des pamphlets terribles contre le Second Empire. Revenu en France après 1871, il est à nouveau élu député mais il siège désormais parmi les représentants de la gauche. Il continue de lutter pour ses idées, comme l’abolition de la peine de mort.

Son œuvre le fait apparaître comme un géant des lettres ; quand il meurt le 22 mai 1885, il est enterré au cours de funérailles grandioses.

2) Si on devait définir son œuvre en une phrase, on dirait … ?

« Je serai Chateaubriand ou rien ! » prononcée à 14 ans dans son cahier d’école, qui annonce la personnalité d'un homme très ambitieux.

3) A quel mouvement littéraire l’associe-t-on ?

Victor Hugo est le chef de file du mouvement romantique.

4) Quelles sont ses œuvres majeures ?

J’en ai choisi 4 mais il y en a beaucoup d’autres…

- Hernani, 1830

Cette pièce de théâtre a tout pour choquer le 25 février 1830, à sa création. La forme de l’œuvre révolte les spectateurs autant que le fond.

Les principes du classicisme sont encore bien ancrés (règle des trois unités, bienséance, sujet puisé dans l’antiquité, vraisemblance).

  • Hugo ne puise pas son sujet dans l’antiquité mais dans le XVI siècle espagnol. Autour d’une intrigue amoureuse.

  • Mille complots politiques se trament, pas d’unité d’action.

  • Hernani a 5 actes mais ce n’est pas une tragédie. Hugo en parle comme d’un drame.

  • Tragique et burlesque se mêlent au mépris de tous les usages et du principe de la distinction des genres.

  • La versification s’autorise des libertés inadmissibles comme l’alexandrin disloqué.

Considéré comme la première pièce de théâtre romantique du XIXème siècle.  

- Les Châtiments, 1853

Après le coup d’état du 2 décembre 1851, Hugo multiplie les manifestations d’hostilité à l’égard de Napoléon III ; depuis son exil, Hugo compose une vaste satire en vers, Les Châtiments qu’il publie en 1853. Le ton est celui de la révolte et de l’indignation contre le second Empire. Introduit par le poème « Nox » et conclu par « Lux » le recueil se présente comme un long cheminement des ténèbres vers le jour, allégorie de toute l’histoire humaine.

- Les Contemplations, 1856

Œuvre poétique écrite suite à la mort accidentelle de sa fille Léopoldine dont nous parlerons en détail juste après.

- Les Misérables, 1862

Ce roman a été entrepris dès 1845. C’est un roman inspiré des idées sociales d’Hugo. Les 5 parties : « Fantine », « Cosette », « L’idylle rue Plumet et l’épopée rue St Denis », « Jean Valjean » retracent la réhabilitation d’un ancien forçat, Jean Valjean. Outre la grande émotion qui parcourt l’œuvre, c’est un roman populaire, qui a beaucoup contribué à cimenter les bases de l’idéologie républicaine et à faire apparaître Hugo comme son porte-parole.

 

5) Quels sont les principaux axes de réflexion de son œuvre Les Contemplations ? 

Considéré souvent comme le chef d’œuvre poétique de VH, ce recueil voudrait être « les mémoires d’une âme ».

 

La composition retrace en effet tout un itinéraire affectif, spirituel et politique.

 

La première partie « Autrefois » reflète la genèse de toutes les convictions du poète et des idéaux qui vont diriger ses luttes entre 1830 et 1843.

 

La seconde partie, « Aujourd’hui », est presque entièrement occupée par les réflexions métaphysiques qui obsèdent Hugo depuis la cruelle disparition de sa fille Léopoldine le 4 septembre 1843, jusqu’en 1855 où il fait l’expérience de l’exil. Révolté par le drame qui le frappe, le poète se réfugie dans le souvenir, ou cherche dans son art le moyen d’une communication avec l’Au-delà, il y trouve une nouvelle force.

Les Contemplations sont aussi une définition de la fonction de la poésie, prophétique, capable de percer les grands mystères de l’Etre, de connaître le passé comme l’avenir et d’éclairer les hommes dans leur marche vers le progrès et le bonheur.