Le déroulement de l'épreuve orale du bac de français

L’oral de français est un exercice très stressant. Tu vas devoir prendre la parole devant un examinateur et le convaincre de ton travail effectué en cours de français pendant toute ta scolarité et plus particulièrement au cours de l’année de première en vue de la préparation des épreuves anticipées du bac. Pour avoir confiance en toi et réussir cette épreuve orale, je te propose de t’expliquer chaque étape de son déroulement. Cela te permettra d’être plus serein et de maximiser tes chances d’avoir une bonne note au bac de français !

1) A quoi sert l’épreuve orale ?​

Elle sert à évaluer la qualité de ton expression orale ainsi que ta capacité à développer des idées et à dialoguer avec ton examinateur.

Tu vas être évalué(e) sur tes connaissances, tu vas devoir montrer d’une part que tu possèdes des compétences de lecture, d’analyse et d’interprétation des textes et des œuvres et d’autre part que tu es capable de développer une sensibilité personnelle face aux textes étudiés et classe et que tu possèdes une culture personnelle

L’épreuve orale laisse une grande place à tes propres propositions et évalue ton aptitude à les présenter.

En d’autres termes, plus tu vas t’investir personnellement dans ton travail en cours de français, plus ta note sera élevée au bac de français !

2) Comment se passe l’arrivée dans la salle d’examen ?

L’examinateur va t’accueillir à l’entrée de la salle, il va vérifier ton identité à l’aide de ta convocation et de ta carte d’identité, puis il va regarder le descriptif donné par ton enseignant, ainsi que les photocopies des extraits étudiés pendant l’année. Il va vérifier qu’il n’y a aucune annotation personnelle dessus. 

Tu dois également avoir en ta possession l’œuvre sur laquelle tu vas t’appuyer pour la deuxième partie de l’épreuve. Celle-ci a la possibilité d’être très légèrement annotée (mots entourés, soulignés…).

Tout autre support, comme par exemple un carnet de lecture, est interdit.

L’examinateur va ensuite te montrer un document sur lequel sera indiqué l’extrait que lequel tu vas travailler pour la première partie de l’épreuve. Tu dois penser à vérifier s’il a redéfini sa longueur par rapport à ce que tu as fait en classe, cela arrive sur les textes un peu longs. Attention si c’est le cas à bien travailler sur l’extrait délimité par l’examinateur.  Il y aura également sur ce document la question de grammaire.

A ce moment-là, l’examinateur pourra te rappeler le déroulement de l’épreuve : la première partie qui dure 12 minutes et qui comprend la lecture, l’explication linéaire et la réponse à la question de grammaire ; la deuxième partie, l’entretien, qui dure 8 minutes.

3) Comment se passe le temps de préparation ?

C’est parti ensuite pour 30 minutes de préparation, seul au fond de la salle, pendant qu’un autre élève est en train de passer son oral. Ça peut être déstabilisant pour toi, et tu n’as pas une seule minute de préparation à perdre.

Pense donc à amener des bouchons d’oreilles avec toi pour te mettre dans ta bulle.

Pense également à prendre une montre avec toi, car l’examinateur ne sera pas disponible pour te dire le temps qu’il te reste et en plus, ce n’est pas son rôle !

Tu peux également prévoir une bouteille d’eau afin de t’éclaircir la voix avant le passage devant ton examinateur.

Lorsque les 30 minutes de préparation sont écoulées, l’examinateur va t’appeler et tu n’auras pas la possibilité de lui dire que tu n’as pas terminé. En effet, il fait passer entre 10 et 14 candidats par jour, son planning est très serré et il ne peut pas  te laisser de temps supplémentaire par souci d’équité.

4) Comment vas-tu être noté(e) pendant la première partie de l’épreuve orale ?​

Tu vas être noté(e) tout d'abord sur ta lecture du texte. Cela signifie que l’examinateur va évaluer ta capacité à lire le texte de manière expressive. Cela veut dire deux choses : d’une part, à travers ta lecture, tu dois montrer que tu saisis le sens du texte et que tu en proposes une interprétation ; d’autre part, tu es capable de lire le texte en mettant le ton adapté, en articulant bien et en faisant les liaisons nécessaires.

Ensuite, tu seras évalué(e) sur l’explication linéaire du texte. Tu vas devoir montrer que tu comprends et maîtrises le texte étudié, en proposant des analyses pertinentes des procédés littéraires mis au service du sens du texte. N’oublie pas dans ta lecture linéaire de bien t’appuyer sur le texte en faisant des citations pertinentes, ni trop longues, ni trop brèves.

La dernière étape de cette première partie, c’est la question de grammaire. Elle porte sur une courte phrase ou partie de phrase du texte donnée en explication linéaire et est en lien avec de première. L’examinateur peut te demander l’analyse d’une structure présente dans le texte ou alors une transformation qui permettra une analyse syntaxique.

Cela veut dire que tu devras étudier les relations entre les mots ou groupes de mots dans une proposition ou une phrase. On attend de toi que tu mettes en avant le raisonnement qui te conduit à étiqueter les mots selon le vocabulaire grammatical appris en classe.

5) Comment vas-tu être noté(e) pendant la deuxième partie de l’épreuve orale ?

Tu seras noté(e) sur 8 points. On attend de toi une implication personnelle dans ta manière de rendre compte de ta lecture de l’œuvre choisie.

Cette partie de l’épreuve contient deux étapes.

La première étape consiste en une présentation de l’œuvre sur laquelle l’entretien va porter. Tu vas pouvoir proposer à l’examinateur un certain nombre d’éléments sur l’œuvre et l’auteur. Tu dois avoir en tête deux choses : la première c’est que cette présentation ne doit pas être trop longue pour laisser du temps au dialogue avec l’examinateur, sinon ce dernier risque de t’interrompre, la deuxième, c’est que les éléments que tu choisis de mettre en avant seront le support de la discussion qui va suivre. Une stratégie efficace serait de lancer quelques perches à ton examinateur, sur lesquelles tu es sûr qu’il va rebondir. Cela te permettra de ne pas être déstabilisé par les questions qu’il va te poser ensuite. 

La deuxième étape consiste à dialoguer avec ton examinateur, à rebondir à ses questions avec aisance et à lui montrer que tu as acquis des connaissances solides en cours de français. Sois à l'écoute de ce qu'il te demande.  

Bref tu as compris, pour t’assurer le maximum de points lors de l’épreuve orale du bac de français, le secret, c’est le préparer !

Pour aller plus loin, je te conseille l'ouvrage Spécial entraînement. L'oral du bac de français de Vincent Puymoyen aux éditions Ellipses.

Si tu veux avoir le choix de parascolaires plus complets pour préparer le bac de français écrit et oral, clique ici. 

Rédaction d'articles pour étudiants

Recherches : bac de français, épreuves anticipées de français, examen de français, oral, oral de français, épreuve orale, lecture, lecture linéaire, analyse linéaire, commentaire linéaire, explication linéaire, question de grammaire, grammaire, entretien, oeuvre, oeuvre intégrale, lecture cursive, réussir son oral de français, gérer son stress à l'oral de français, méthode, méthodes, cours de français, cours de français en ligne, leçon de français.leçons de français, cours particulier de français, cours particuliers de français, formation français.