le programme de français de la classe de seconde générale et technologique

Tu es peut-être élève de troisième ou nouveau lycéen et tu es stressé(e) par rapport à l’année de seconde en cours de français ? Tu te demandes aussi ce qu’on attend de toi au bac de français ?

Tu es peut-être parent d’un enfant en classe de troisième et tu te demandes ce qui l’attend en français l’année prochaine ? Tu es peut-être inquiet par rapport à l’imminence des épreuves anticipées de français ?

Tu es prof de français et tu veux avoir une vision synthétique des programmes de français Eduscol ?

Félicitations, tu es au bon endroit ! Tu vas trouver ici les réponses à toutes tes questions et tu vas avoir toutes les clés pour partir sur de bonnes bases et réussir l’année de seconde générale et technologique en français !

1) L’étude de la langue

  • Pourquoi étudier la langue ?

Je ne vais pas commencer par ce qui est le plus réjouissant, mais au lycée aussi, on continue à étudier le fonctionnement de la langue, et ce dans la continuité de ce qui a été proposé au collège.

Bon, certes, la grammaire, ce n’est pas ce qu’il y a de plus attractif pour des élèves de lycée…Pourtant, si tu changes ton angle d’approche, tu vas te rendre compte que ce qui compose la grammaire, ce sont des outils pour parvenir à bien écrire et à bien parler. Si on te demande d’écrire un texte sans maîtriser le fonctionnement de la langue, c’est comme si on vous demande de monter un meuble sans au moins un tournevis, c’est impossible ou alors très compliqué ! Plus tu seras équipé, plus tu arriveras facilement et rapidement à tes fins.

La maîtrise de la langue occupe une place majeure en seconde pour à la fois comprendre les textes lus et étudiés et s’exprimer correctement à l’écrit et à l’oral. En gros, ton prof rêve que tu deviennes le meilleur locuteur possible à l’écrit ou à l’oral, c’est quand même cool, non, de savoir bien s’exprimer et bien écrire ?

Dans le même ordre d’idée, on va continuer à accorder beaucoup mais alors beaucoup d’importance à l’orthographe en seconde ! C’est vraiment une préoccupation constante au lycée et un objectif fondamental de l’enseignement scolaire. Pourquoi est-ce si important, vas-tu me demander ? Et bien tout simplement parce que la connaissance et le respect des codes de l’orthographe permet une communication claire et précise, puisqu’ils sont partagés par tous.

 

Je te donne un exemple très célèbre qui est celui de la dictée sans fautes :

UNE DICTÉE SANS FAUTES

Version 1: Dans la cuisine du vieux chalet
Un ravioli, au fond d’un petit poêlon, réchauffe. Et il dore sous une couche de gruyère râpé. Le vieux chalet est bien tranquille. Pour le dîner, tout sera grillé, appétissant, fondant ! Le fromage est posé sur un plat ravissant. Sans doute, et d’une bouchée, il sera avalé ! Le saucisson, gras et bien tendre, sera coupé en rondelles. Et, servi sur un plateau, le chocolat bout. Le verser sera délicat et dangereux ! D’un seul coup, il écume et gorge le chalet d’un bon et tranquille parfum.


UNE DICTÉE CENT FAUTES

Version 2: Dans la cuisine du vieux chat laid
Un rat vit au lit, au fond d’un petit poêle long. Réchauffé, il dort sous une couche de gruyère râpé. Le vieux chat laid est bien tranquille : pour le dîner, tout ce rat, gris et appétissant, fond dans le fromage. Et posé sur un plat, ravi, sans s’en douter, d’une bouchée, il sera avalé ! Le sot, si son gras est bien tendre, sera coupé en rondelles et servi sur un plat. Oh ! le choc ! holà ! Bouleversé ce rat délicat est dangereux ! D’un seul coup, il écume, égorge le chat laid d’un bond et tranquille, part. Fin

Un autre exemple cette fois-ci lié à l’importance de la ponctuation :

Robinson dit: "Vendredi est un sauvage."
"Robinson, dit Vendredi, est un sauvage."

Comme tu le vois, le respect des règles communes est juste essentiel pour se comprendre, sinon la communication ne fonctionne pas !

 

  • Les points de grammaire plus particulièrement étudiés en seconde :

 

- Les accords dans le groupe nominal et entre le sujet et le verbe (classe de seconde). 

- Le verbe : valeurs temporelles, aspectuelles, modales ; concordance des temps (classe de seconde). 

 

- Les relations au sein de la phrase complexe (classe de seconde). 

- La syntaxe des propositions subordonnées relatives (classe de seconde). 

- Lexique (classes de seconde et première).

 

  • Les évaluations

Au lycée, les compétences de compréhension et d’expression (orthographe, expression écrite et orale) sont souvent évaluées de manière globale à l’occasion de travaux de production écrite (commentaire de texte, dissertation, etc.) et orale. On juge la qualité d’expression d’ensemble.

En plus de ces travaux, ton prof va certainement te proposer des exercices de grammaire, d’expression orale et écrite visant à l’appropriation durable des notions vues en classe.

 2) Les programmes

En seconde, les deux objets principaux de travail sont la langue et la littérature ; nous avons vu l’importance de la connaissance de la langue, qui permet d’avoir une compréhension plus fine de ce qu’on lit et de s’exprimer avec aisance, justesse et rigueur à l’écrit et à l’oral ; le deuxième objectif, c’est d’acquérir une culture littéraire et cela passe par la pratique intensive de la lecture littéraire (lectures scolaires et personnelles).

4 axes de travail à retenir :

Faire réfléchir

Lire

Ecrire

Parler

  • Combien de livres vais-je devoir lire en seconde ?

  • 4 lectures d’œuvres intégrales appartenant aux genres du théâtre, roman, récit.

  • 2 parcours : groupements de texte organisés de façon chronologique qui appartiennent aux genres poétiques et littérature d’idées.

  • 3 lectures cursives au moins distinctes de celles étudiées en cours.

En plus des œuvres et parcours, te seront proposés des prolongements artistiques et culturels, qui font dialoguer textes littéraires, œuvres relevant des autres arts et éclairages critiques et documentaires, et des groupements de textes complémentaires, correspondant à des questions littéraires posées par les œuvres et parcours au programme.

 

  • Quels sont les quatre objets d’étude que tu vas travailler en seconde ?

A chaque fois, tu vas retrouver des éléments vus au collège, qui vont être approfondis au lycée.

I. La poésie du Moyen-Age jusqu’au XVIIIe siècle

Usage spécifique de la langue que fait la poésie, force d’émotion du poème.

 

Repères sur l’histoire de la poésie, ses continuités, ses évolutions et ses ruptures du moyen-âge au XVIIIe siècle.

  1. Etude de textes rassemblés autour d’un thème ou d’une forme poétique.

  2. Lecture cursive d’un recueil ou d’une section de recueil.

  3. Approches artistiques ou groupement de textes complémentaires : autour de la fin’amor, de l’Humanisme, de la Pléiade, de la préciosité ou du classicisme.

 

II. La littérature d’idées et la presse du XIXe siècle au XXIe siècle

 

Caractéristiques de la littérature d’idées et développement de médias de masse.

 

Travail de formation du jugement et de l’esprit critique : déterminer la visée d’une argumentation, les présupposés et l’inscrire à un courant de pensée plus large.

 

Découverte de l’histoire des idées et de l’influence des moyens techniques modernes et communication de masse, du XIXe siècle à nos jours.

Genres divers : chanson, poème à visée argumentative, récit, roman, discours, article, essai, plaidoirie, etc.

  1. Un groupement de textes autour d’un débat d’idées du XIXe au XXIe ;

  2. Lecture cursives d’articles, de discours ou d’essais.

  3. En complément, une approche artistique et culturelle sur les liens entre la littérature et le journalisme OU des textes complémentaires autour de l’histoire de l’écrit et de l’évolution de ses supports, en particulier pour la presse et les médias numériques.

 

III. Le roman et le récit du XVIIIe siècle au XXIe siècle

  1. Deux œuvres intégrales de forme et de siècles différents : un roman et un recueil de nouvelles / un récit de voyage / un récit relevant de l’une des formes du biographique / un journal…

  2. La lecture cursive d’au moins un roman ou un récit d’une autre période.

  3. Possibilité d’ajouter des approches artistiques ou un groupement de textes complémentaire.

IV. Le théâtre du XVIIe siècle au XXIe siècle

 

Connaissance des spécificités du genre théâtral.

Poursuite de la formation de culture théâtrale.

Travail sur le contexte de création, de réception des œuvres et leur place dans l’histoire du genre.

 

Mise en relief de l'importance des questions de représentation et de mise en scène.

  1. Corpus : deux pièces de genre et de siècle différents

  2. Lecture cursive d’au moins une pièce d’une autre période.

  3. Possibilité de compléter avec une approche artistique et culturelle : lieu de représentation / figures majeures de la vie théâtrale / groupement de texte complémentaire ou étude du théâtre de langue étrangère / Etude des éléments constitutifs d’une mise en scène (direction d’acteurs, costumes, accessoires, décors, lumière, son, incrustations numériques, etc.) / Possibilité de rencontre avec les artistes et les structures culturelles de spectacles environnantes : lecture publique, concert, spectacles de danse, de cirque, opéra, performances, etc / captations de mises en scène mise à la disposition des classes.

 2) Exercices travaillés en classe de seconde

 

Il s’agit d’une première approche des exercices écrits des épreuves anticipées du baccalauréat : commentaire de texte, dissertation, contraction de texte suivie d’un essai. Ce sont les exercices sur lesquels tu seras évalué(e) au bac de français à la fin de l’année de première, à l’écrit de français.  

Il y a une grande différence avec ce que l’on attend de toi au brevet des collèges.

Un exemple pour les consignes du commentaire : 

Au brevet, les consignes sont organisées de la manière suivante : grammaire et compétences linguistique avec une question précise de grammaire et une réécriture, des questions de compréhension et de compétences d’interprétation, une dictée et une rédaction.

Au bac technologique, la consigne est la suivante : vous commenterez le texte en vous aidant du parcours de lecture suivant. Elle est suivie de deux tirets qui correspondent aux deux parties du plan.

Au bac général, la consigne est brève : vous commenterez le texte.

Je t’invite à bien garder tous les travaux et activités menés en seconde qui sont la base du travail de première.

 

J’aime bien me servir de l’image de la maison, elle a besoin de bases solides pour être construite, si les fondations sont bringue ballantes, pas de miracle la maison va s’écrouler, tandis que si vous consolidez bien les fondations, les murs que vous allez monter tiendront.

C’est pareil en français ! Ce que l’on fait en seconde sera la base de ce que tu vas construire en première pour le bac : carnet de lecture, fiches de révision, synthèse de cours, écrit d’appropriation des lectures cursives et personnelles et des textes étudiés en classe.

 

J’insiste donc lourdement : sois organisé(e) et garde méthodiquement tout ce qui pourra te servir l’an prochain pour le bac de français !

Source : Eduscol