La communication non verbale

L’échange oral passe par deux canaux :

- le canal verbal constitué par les mots et l’intonation ;

- le canal non verbal constitué par l’allure générale, la posture, les gestes et les mimiques.

La communication non verbale intervient pour beaucoup dans la compréhension d’un message. En avoir conscience permet de renforcer de manière positive la perception de ce que tu exposes.

Pour renforcer ton propos, tu vas accompagner tes paroles de gestes et de mimiques et adopter une posture spécifique qui va ou non favoriser la communication orale.

1. Les attitudes non verbales nuisibles à la compréhension de ton exposé oral

Parfois, le stress lié à la situation orale provoque en nous une attitude de repli qui, même si on a l'impression qu'elle représente une sorte de bulle protectrice, nuit considérablement à la portée de notre message oral.

Voici un exemple de deux attitudes non verbales négatives :

  • Etre assis, face à quelqu’un et croiser les bras et les jambes très fort indique une position de défense, peu apte à l’échange ;

  • Ne jamais regarder l’interlocuteur, baisser la tête, regarder ailleurs montre une personne peu sûre d’elle et pas digne de confiance.

Avoir conscience de la portée négative de ces postures permet de réagir et de les éviter. 

2. La présentation physique 

La façon dont tu es habillé(e) laisse aussi passer un message. En temps ordinaire, tes choix vestimentaires sont le reflet de ta personnalité. Le jour d’un oral, je te conseille de faire le choix d’une tenue neutre, que ce soit au niveau de la coupe des vêtements ou de leur couleur.

Pas d’excentricité non plus au niveau des accessoires. Les bijoux doivent être évités, car parfois ils deviennent sonores lorsque tu bouges les mains et ce bruit peut être agaçant lors d’un oral. L’idée serait de retirer tout ce qui peut être retiré (piercing, boucles trop grandes, bandeau coloré).

L’important est de choisir des vêtements dans lesquels tu te sens bien.

 

Si tu achètes pour l’occasion une tenue spécifique, n’hésite pas à la porter plusieurs fois avant pour éviter de te sentir mal à l’aise.

Pour faire bonne impression, ne néglige pas la netteté et la propreté de ce que tu portes.

Cela évite d’attirer l’attention de ton examinateur sur autre chose que ce que tu veux faire passer comme message.

Evidemment le décodage de ces éléments relève de l’inconscient. Pourtant, cela a une grande importance sur la manière dont on te perçoit.

3. Améliore ta communication non verbale 

Pour progresser, tu peux observer les autres personnes, celles que tu apprécies, dans ta famille, au collège ou au lycée, à la télévision et repérer les postures et les gestes qui te semblent positifs pour les reproduire. Agis de la même manière pour les vêtements : regarde les tenues qui t’inspirent confiance et bienveillance envers la personne.

Par ailleurs, il peut être intéressant de repérer les gestes et mimiques qu’au contraire tu trouves énervants et désagréables comme la façon de regarder ou d’incliner la tête, de toucher ses cheveux, de bouger les jambes, pour éviter de les reproduire. C’est la même chose pour les vêtements : fais attention aux tenues qui t’inspirent des a priori négatifs et qui sont donc à éviter lors d’un oral.

Une communication orale réussie est celle où le canal verbal rejoint le canal non verbal pour créer une relation de confiance entre celui qui parle et celui qui écoute.