L'analyse linéaire

La lecture linéaire ou l'analyse linéaire, à ne pas confondre avec le commentaire, aussi appelé commentaire de texte, commentaire littéraire, commentaire composé, est l’exercice demandé lors de la première partie de l’épreuve orale du bac de français.

 

Le but de cet exercice est de proposer une analyse linéaire du texte proposé, c’est-à-dire une interprétation qui suit les mouvements, les parties du texte (linéaire renvoie à ligne).

 

Pour rappel, le jour de l’oral, le texte que tu vas étudier de manière linéaire est un texte que tu as travaillé en classe et qui est inscrit sur ton descriptif des lectures et activités.

1) Le brouillon

N’hésite pas à jeter un coup d’œil à la page qui concerne la préparation de l’oral, où je te donne toutes les astuces pour optimiser les 30 minutes de préparation dont tu disposes.

Je t’invite tout d’abord à effectuer une première lecture du texte afin de te remémorer les informations générales dont tu disposes à son sujet (auteur, contexte historique et culturel, mouvement, œuvre, genre, idées générales, spécificités d’écriture). Tu enchaînes ensuite rapidement avec une délimitation des mouvements (parties) du texte, auxquels tu donnes un titre.

Je te conseille ensuite de lire le texte à nouveau plusieurs fois avec plusieurs feuilles de brouillon. Chaque recto d’une feuille doit correspondre à un mouvement du texte. Tu indiques en haut de la feuille le nom de la partie du texte et en dessous, tu peux constituer le fameux tableau des trios gagnants.

Pour rappel, le trio gagnant correspond au tableau suivant :

        citations                                                                     procédés                                                                 interprétations

Un exemple : 

« peur », « trembler », « sombre », « monstrueuse », « angoisse » / champ lexical de la peur / ambiance inquiétante pour le lecteur

Pour chaque mouvement, tu peux mettre en évidence tous les trios gagnants repérés avec trois stylos de couleurs différentes (ce n’est pas une obligation mais pour les élèves qui fonctionnent beaucoup avec la mémoire visuelle, cela les aide à se repérer lors du passage oral), une pour souligner les citations que tu vas relever à l’oral, une pour souligner tous les procédés que tu repères, et une dernière pour écrire dans les marges les premiers éléments d’interprétation que tu élabores.

Une fois cette étape réalisée, tu dois formuler à partir du tableau précédent un projet de lecture cohérent (problématique) qui prend la forme d’un questionnement direct ou indirect. Le but du projet de lecture est de questionner sur ce qui fait la spécificité du texte, ce qui le rend intéressant à analyser.

Chacun des mouvements trouvés précédemment doit pouvoir répondre à la problématique donnée.

2) Organisation de la lecture linéaire en vue du passage oral

Introduction :

  • Présentation générale : auteur, siècle, œuvre, mouvement.

  • Présentation du texte à l’étude : genre (roman, théâtre, poésie, essai), sous-genre (tragédie ou comédie par exemple), place du texte dans l’œuvre (incipit, excipit par exemple), thème principal du texte.

  • LECTURE de l’extrait, qui doit être expressive.

  • Annonce du projet de lecture.

  • Annonce du plan du texte (2 et 3 mouvements du texte auxquels tu dois donner un titre et que tu dois délimiter précisément en indiquant les vers ou les lignes.

Mouvements du texte

Chaque mouvement possède une unité de sens, qui va être appuyée par de nombreux trios gagnants (citations, procédés, interprétations).

Conclusion :

  • Réponse au projet de lecture et bilan de l’analyse de chaque mouvement du texte.

  • Ouverture : par exemple, sur un autre texte ou une autre œuvre qui se rapproche du texte étudié par sa forme ou son thème, sur une adaptation théâtrale, etc. Veille à ce que l’ouverture soit pertinente et pas trop éloignée du texte analysé.