La contraction de texte suivie d'un essai 

(exercices proposés en voie technologique)

L'écrit du bac de français, en voie technologique, se compose de deux exercices : le commentaire et la contraction de texte suivie d'un essai. Attention, tu ne dois rédiger qu'un seul sujet : soit le commentaire, soit la contraction de texte suivie de l'essai.

Si tu choisis la contraction de texte suivie d'un essai, tu seras noté(e) sur 10 pour la contraction de texte et sur 10 pour l'essai. 

L'ensemble possède un coefficient 5. 

L'épreuve totale dure 4 heures. 

Cet exercice nouveau peut déstabiliser les élèves de première mais avec une bonne méthode, il est facile de réussir !

 

Viens découvrir avec moi la méthode détaillée pas à pas de la contraction de texte, puis de l'essai. 

La contraction de texte 

La contraction de texte correspond à l’un des exercices proposés à l’épreuve anticipée de français, en fin de classe de première technologique. Elle est notée sur 10 points.

Le texte soumis à l’étude (ainsi que le sujet d’essai) est de nature argumentative. Il permet d’évaluer les élèves uniquement sur l’objet d’étude « La littérature d’idée du XVIème siècle au XVIIIème siècle ».

On te demande de réduire au quart le format du texte proposé. Cela signifie que 1000 mots doivent être contractés en 250 mots. ! EDIT BAC 2021, le texte aura une longueur de 750 mots à réduire au quart ! 

 

Tu dois conserver le style de l’auteur et respecter l’ordre des idées et la stratégie argumentative.

Il faut se mettre à la place de l’auteur, en supposant qu’on est contraint de dire la même chose mais de façon plus concise et plus dense.

 

Cette partie de l’épreuve écrite dure 2 heures, elle est suivie d’un essai.

 

1) Découverte du texte

La première lecture du texte doit donner lieu à la formulation des premières impressions.

 

C’est important de les noter au brouillon car elles sont souvent pertinentes pour la suite de l’exercice.

 

Au cours de cette première lecture, tu dois aussi relever les idées principales associées au texte proposé (genre du texte, thèmes principaux, faits formels principaux observés).

2) Premières observations

Les premières observations s’organisent autour des étapes suivantes : 

=> Analyse de la référence bibliographique :

  • auteur: connaissances biographiques, mouvement littéraire, connaissances des positions de l’auteur;

  • l’œuvre : si tu la connais, note les informations principales ; si elle t’est inconnue, commence par une analyse du titre ;

  • l’extrait : observe où se situe l’extrait (ex. : une introduction/préface n’a pas la même utilité qu’une conclusion) ;

  • la date : réfléchis au contexte historique et culturel ;

 

=> Identifier le thème et la thèse du texte et de l’auteur.e ;

=> Repérer les idées principales défendues par l’auteur.e : elles correspondent aux arguments, ainsi que leur enchaînement ;

=> Tu peux enfin relire une nouvelle fois le texte en barrant tout ce qui est superflu : cela va te faire gagner du temps pour l’étape suivante !

 

3) Le relevé des idées principales

Je t’invite au brouillon à tracer un tableau constitué de deux colonnes et d’autant de lignes que de paragraphes dans le texte.

 

Pour chaque paragraphe, il faut dans la colonne de gauche :

  • déterminer un titre qui permet de le synthétiser ;

  • reprendre les idées principales en respectant l’ordre et l’enchaînement du texte ;

  • détailler ces idées en reprenant les exemples de l’auteur.e.

 

Attention à être efficace et à utiliser les techniques de la prise de notes pour ce travail !

 

Dans la colonne de droite, je te propose à présent de transformer ces idées en phrases complètes de résumé.

4) Transformation en résumé

Chaque paragraphe va faire l’objet d’une reformulation personnelle.

Il faut faire des phrases complètes et syntaxiquement correctes.

 

Tu dois veiller à ne pas recopier le texte de l’auteur.e tout en conservant son style d'écriture. 

5) Rédaction

Tu peux à présent recopier le résumé de la colonne de droite sur ta copie.

Il convient de rédiger entièrement ta contraction de texte au brouillon, en s’appuyant sur les repérages faits lors de la première étape.

 

Ce brouillon doit être relu, corrigé, modifié, amélioré, jusqu’à ce qu’il atteigne les différents objectifs de l’exercice.

6) La relecture

Tu dois absolument garder un temps de relecture qui te servira à veiller à ce que l’ensemble des paragraphes du texte de l’auteur se retrouve dans le texte de la copie, ainsi qu’à compter le nombre précis de mots et l’indiquer en fin de texte (astuce : marque dans la marge une indication chiffrée tous les cinquante mots).

7) Astuces pour la contraction 

  • Ne pas intégrer dans la contraction les éléments barrés lors de la première étape.

  • Remplacer une périphrase par un seul mot : la capitale de la France devient Paris.

  • Remplacer une énumération par un terme générique : « les chiens, les chats et les lapins » > « les animaux ».

  • Supprimer les présentatifs (ex : « c’est », « ce sont », « il y a »).

  • Utiliser des synonymes.

  • Utiliser un adverbe à la place d’un groupe prépositionnel : « avec beaucoup de difficulté » > « difficilement ».

  • Utiliser les mêmes pronoms personnels.

  • Respecter les temps verbaux et les indicateurs temporels.

  • Utiliser les mêmes types de phrase.

 

8) A éviter :

  • Écrire « L’auteur dit que… ».

  • Commenter les idées de l’auteur en donnant son avis.

  • Recopier telles quelles des phrases du texte.

 

L’essai

L’essai porte sur le parcours et l’œuvre issus de l’objet d’étude sur la littérature d’idées.

 

Il s’agit d’une question d’ordre général à laquelle tu dois répondre grâce à tes connaissances et au texte contracté précédemment.

 

C’est un écrit argumentatif au même titre que la dissertation proposée en voie générale.

 

Cette partie de l’épreuve écrite est notée sur 10 points. 

1) Analyse du sujet

Tu dois tout d’abord souligner les mots-clés du sujet en te demandant quel est le thème de celui-ci et les éléments qui marquent une opinion.

Ensuite, tu reformules le sujet afin de vérifier si tu as bien compris l’opinion que l’on te demande de discuter.

Enfin, tu peux dégager le plan et une problématique : qu’est-ce qui te permet de valider l’opinion émise ?

Quelles sont les limites de cette opinion ?

Un exemple de sujet d’essai (inspiré par le manuel "Empreintes littéraires" (Magnard) : Comment, en dépit de la censure, les livres ont-ils pu « dissiper l’ignorance gardienne des états bien policés » comme l’affirme Voltaire ?

Vous répondrez à cette question dans un essai prenant appui sur les textes et œuvres que vous avez étudiés ainsi que sur vos lectures et vos connaissances du XVIIIe siècle.

Les mots clés sont « en dépit de la censure » qui indique la présence d’une difficulté, d’un obstacle à contourner ; « dissiper l’ignorance », qui est le but des philosophes des Lumières, qui souhaitent rétablir les lumières de la raison par la connaissance ; « états bien policés » qui sont une référence ironique de Voltaire à la dictature.

La problématique pourrait être : comment les auteurs du XVIIIème siècle déjouent-ils la censure pour éclairer la raison du peuple et remettre en cause les régimes politiques grâce à leurs livres ?

A la forme indirecte, la problématique devient : nous allons nous demander comment les auteurs du XVIIIème siècle déjouent la censure pour éclairer la raison du peuple et remettre en cause les régimes politiques grâce à leurs livres.

Un plan possible pourrait être le suivant :

AXE 1 : Une présence de la censure particulièrement oppressante.

  1. Les lois et les règles qui entravent la diffusion des livres.

  2. L’intolérance est largement répandue au XVIIIème siècle.

AXE 2 : L’esprit de contestation en vogue au siècle des Lumières.

  1. Les stratégies de contournement pour la liberté.

  2. La diffusion des livres qui répandent le savoir et proposent de nouveaux modèles de société.

2) Elaboration du plan détaillé 

 

Cette étape renvoie à la recherche des arguments et des exemples pour le développement de l'essai

Les arguments (idées abstraites énoncées par les sous-parties) sont explicités par des exemples (illustration concrètes).

Chaque sous-partie est à nourrir avec des exemples issus du texte contracté, des textes étudiés pendant l’année scolaire (œuvre et parcours associé de l’objet d’étude sur la littérature d’idées) et de ta culture personnelle.

3) Rédaction

Introduction

  • Phrase d’accroche (présentation du thème, contextualisation).

  • Problématique.

  • Annonce du plan (grandes parties).

Développement

  • Chaque axe est introduit par une phrase.

  • Chaque paragraphe contient un argument et un exemple.

  • Les paragraphes sont liés par des connecteurs logiques.

  • L’ensemble est rédigé.

  • Les titres des œuvres sont soulignés.

  • Chaque paragraphe débute par un alinéa.  

Conclusion

  • Répondre à la problématique.

  • Ouverture sur un autre angle de réflexion.

Si tu veux avoir des idées de parascolaires utiles pour préparer efficacement le bac de français écrit et oral, clique ici.