La gestion du stress

Le trac ou le stress est une réaction biologique naturelle que l'on ressent lors d'une situation nouvelle comme celle de l'oral de français. 

Il peut parfois provoquer des oublis ou même une paralysie qui empêche de réussir son oral.

Pourtant, si tu sais t'en servir à bon escient, tu vas découvrir qu'il peut aussi t'être utile pour réussir à donner le meilleur de toi-même lors des épreuves anticipées de français !

1. Qu’est-ce que le trac ?

Le trac est l’angoisse ou la peur que l’on ressent afin d’affronter quelqu’un ou une situation nouvelle.

La glande appelée « hypothalamus » secrète une grande quantité d’adrénaline qui va accélérer les battements du cœur ; il y a également une surconsommation d’oxygène et de sucre, qui peuvent entraîner des troubles physiques et / ou intellectuels. Généralement l’action élimine cette angoisse.

C’est un phénomène naturel biologique, qui s’il est maîtrisé, pousse à se dépasser. On entend souvent des chanteurs ou des comédiens dire que le trac est leur moteur. Cela veut dire qu’il leur permet de se dépasser, de donner le meilleur d’eux-mêmes.

Le secret pour réussir grâce au trac est d’apprendre à maîtriser cette force de la nature.

2. Peut-on éliminer le trac ?

Tu t’en doutes, la réponse est négative – et ce serait même dommage de s’en priver !

Si tu arrives à le transformer en une force positive et dynamique, le trac sera même ton meilleur allié.

 

Tout l’objectif est donc d’arriver à bien l’exploiter pour éviter qu’il ne provoque en toi des troubles physiques.

Pour y parvenir :

  • Force-toi à prendre la parole le plus souvent possible, à la maison, en classe ;

  • Fixe-toi des objectifs : par exemple, pendant le cours de français, prendre la parole au moins une fois, puis deux, puis trois. Augmente ton objectif de séance en séance.

  • Sois volontaire pour les exposés oraux. Cela te permet d’avoir un temps de préparation, non seulement de ton contenu mais aussi de ta prestation orale.

 

3. Comment gérer ton trac ?

Je te présente quelques astuces qui peuvent t’aider :

  • Arrête de te projeter dans une situation d’échec. Si tu te dis des jours, voire des semaines à l’avance, que de toute façon, tu vas rater cet oral, il y a de fortes chances pour que cela arrive !

  • Essaie la visualisation positive. Cette méthode consiste à dresser tous les éléments d’une intervention orale réussie et à les visualiser plusieurs fois. Tu vas donc t’imaginer dans les moindres détails réussir ton passage oral. Cela va fonctionner comme un auto conditionnement, une sorte de répétition positive de ce qui va se passer. Ainsi, tu te conditionnes à avoir la bonne attitude, les bons mots, les bonnes réactions. La visualisation augmentera ta confiance en toi. De nombreux sportifs de haut niveau y ont recours et ont de bons résultats car ils se concentrent sur les moyens à mettre en œuvre pour réussir. La visualisation peut commencer quelques semaines avant l’oral et se pratiquer également quelques heures avant, pour apaiser ton trac.

  • Apprends à te détendre. Dès maintenant, prends l’habitude chaque fois que tu prends la parole de faire attention à ta posture : dos contre le dossier de la chaise, épaules relâchées, bras perpendiculaires au corps sur la table ou les cuisses, pieds posés sur le sol. Le confort de ta position t’apportera une certaine relaxation propice à un échange oral détendu.

  • Apprends à souffler. Chaque fois que tu es dans une situation de stress, concentre-toi sur ta respiration : inspire profondément par le nez en gonflant le ventre et expire longuement par la bouche en rentrant le ventre. Si tu as du mal, tu peux t’entraîner à la maison avec une peluche pour voir les mouvements de ton ventre. Cette méthode te sera utile dès lors que le trac t’envahit. L’idéal serait que cela devienne un réflexe.

  • Attention aux faux amis !  Tranquillisants, café, alcool, cigarettes ne font que masquer le trac mais ne permettent pas d’en tirer tous les effets positifs évoqués ci-dessus.

Pour aller plus loin, n’hésite pas à essayer le Yoga, le Pilate, la sophrologie ou la méditation !